• Spectrométrie de masse en couplage avec la chromatographie en phase liquide vers une description plus détaillée des matrices complexes oxygénées et hydrocarbonées

    Discipline scientifique: Sciences chimiques

    Direction de recherche: Physique et analyse

    Priorité stratégique:

    2017-R05-03

    Lieu: Lyon

    Promoteur: Agnès LE MASLE

    Cette thèse est déjà pourvue.

    Pour répondre aux défis du domaine de l’énergie, IFP Energies nouvelles travaille à la transformation de la biomasse lignocellulosique en biocarburants et en molécules plateformes biosourcées ainsi qu’au développement, pour l’industrie pétrolière, de procédés moins consommateurs d’énergie et davantage respectueux de l’environnement. La connaissance détaillée des produits générés est essentielle pour développer des procédés et des catalyseurs performants. Or la complexité chimique de ces matrices limite leur caractérisation moléculaire. Les couplages entre chromatographie en phase liquide et spectrométrie de masse (LC/MS) sont à privilégier pour identifier les molécules contenues dans ces matrices. Cette thèse a pour objectif de développer de nouveaux outils comme un couplage LC-UV/MS/MS permettant de combiner une information structurale aux données classiquement accessibles par chromatographie en phase liquide afin de proposer une structure pour chaque espèce détectée dans une solution chimique complexe. L’aspect quantification des molécules fera également l’objet d’études dédiées. La méthodologie expérimentale et théorique développée sera appliquée sur des molécules modèles ainsi que sur des produits issus des travaux de recherche et innovation menés par IFP Energies nouvelles.

     

    Mots clefs: chromatographie en phase liquide, spectrométrie de masse, couplages, biomasse, produits pétroliers

     

    Directeur de thèse Dr Nadège CHARON , Ingénieur de Recherche
    École doctorale ED206, Ecole doctorale Chimie, http://www.edchimie-lyon.fr
    Encadrant IFPEN Dr Agnès LE MASLE , Ingénieur de Recherche, agnes.le-masle@ifpen.fr
    Localisation du doctorant IFP Energies nouvelles, Lyon, France 
    Durée et date de début 3 ans, début de préférence : le 1 novembre 2017 
    Employeur IFP Energies nouvelles, Lyon, France   
    Qualifications Ingénieur Chimiste, Master 2 Chimie Analytique  
    Connaissances linguistiques Anglais 
    Autres qualifications Solides compétences en Sciences Séparatives et Spectrométrie de masse 






     

     

    Pour plus d’information ou pour soumettre votre candidature, voir theses.ifpen.fr ou contacter l’encadrant IFPEN.