• Apport de la LIBS pour la modélisation des procédés de raffinage

    Discipline scientifique: Sciences physiques

    Direction de recherche: Physique et analyse

    Priorité stratégique:

    2017-R05-05

    Lieu: Lyon

    Promoteur: Loïc SORBIER

    Cette thèse est déjà pourvue.

    Les spécifications environnementales de plus en plus sévères et une meilleure utilisation des ressources d’hydrocarbures disponibles nécessite l’optimisation continue des procédés et catalyseurs utilisés en raffinage. La caractérisation des catalyseurs et la modélisation cinétique des procédés sont donc deux enjeux majeurs afin d’atteindre les spécifications requises et d‘améliorer l’efficacité énergétique de ces procédés. Les procédés catalytiques à fort couplage entre la cinétique chimique et les transferts de matière nécessitent l'utilisation de modèles à l'échelle du grain de catalyseur. Les paramètres de transport et cinétiques sont souvent calés sur des informations globales. L'extrême sensibilité de la LIBS (Laser-Induced Breakdown Spectroscopy), y compris pour les éléments légers (H, C, S) et sa rapidité d'acquisition donnent la possibilité de développer des modèles calés sur des profils de répartition dans le grain des précurseurs et des produits de la réaction. Cette stratégie permettrait d'obtenir des modèles plus précis et des paramètres plus robustes. Nous proposons donc d’optimiser la préparation des échantillons et des paramètres expérimentaux d’acquisition pour la LIBS, puis de mettre au point un traitement des données LIBS pour extraire des profils élémentaires quantitatifs pouvant être comparés aux modèles à partir des cartographies spectrales, et enfin de mettre au point des modèles calés sur les profils des précurseurs et profils déposés après tests. Cette méthodologie sera appliquée aux catalyseur d'hydrodémétallation des résidus, à la sulfuration des catalyseurs d'hydrotraitement en phase liquide et au cokage des catalyseurs de reformage.

    Keywords: Laser-Induced Breakdown Spectroscopy, Kinetic model, Catalysis

    Directeur de thèse Dr,Charles-Philippe LIENEMANN , IFP Energies nouvelles
    École doctorale ED206 - Ecole Doctorale Chimie, Procédé, Environnement, http://www.edchimie-lyon.fr/html/index.php
    Encadrant IFPEN Dr, Loïc SORBIER, Département Caractérisation des Matériaux, loic.sorbier@ifpen.fr 
    Localisation du doctorant IFP Energies nouvelles, Lyon, France and ILM, Villeurbanne, France
    Durée et date de début 3 ans, début de préférence : le 1 octobre 2016  
    Employeur IFP Energies nouvelles, Solaize, France 
    Qualifications Master 2 en Sciences Physiques ou Génie Chimique 
    Connaissances linguistiques Bonne maîtrise du français et/ou de l’anglais indispensable 
    Autres qualifications Connaissances en spectroscopie 












    Pour plus d’information ou pour soumettre votre candidature, voir theses.ifpen.fr ou contacter l’encadrant IFPEN.