• Compression progressive de maillages volumiques massifs et évolutifs : géométrie et propriétés

    Discipline scientifique: Informatique et science de l'information

    Direction de recherche: Mécatronique et numérique

    Priorité stratégique:

    2017-R11-08

    Lieu: Lyon

    Promoteur: Sébastien SCHNEIDER

    Cette thèse est déjà pourvue.

    Les maillages d’objets 3D pour la simulation évolutive de volumes présentent des tailles croissantes rendant complexes leur stockage, manipulation et visualisation. Ces objets numériques atteignent des tailles cibles de l’ordre du milliard de mailles. Ils sont de plus en plus utilisés dans le cadre d'applications web, de plateformes collaboratives ; ils nécessitent donc d'être transmis rapidement sur le réseau, et manipulés dans des outils connectés possédant des puissances de calcul et des résolutions d’affichages diverses. Ainsi, la compression de ces contenus devient un enjeu scientifique essentiel. Leur compression en mode progressif permet d’accéder, sans décomprimer l’intégralité du fichier binaire stocké, à des instances du maillage à différents niveaux de résolution. En d’autres termes, ce mode revient à obtenir un unique fichier binaire, codant pour l’intégralité du maillage, soit comprimé sans pertes d’information, soit avec une perte d’information admissible, avec un taux de compression faible (inférieur à 10). Il s’agit de l’équivalent des modes lossless ou lossy du standard de compression d’image JPEG 2000.
    L'objectif de la thèse est de proposer une nouvelle méthode de compression de maillages volumiques capable de compresser à la fois la géométrie et les propriétés associées à l’information géométrique, tout en permettant une décompression progressive et adaptée aux terminaux de visualisation. Les géométries des maillages peuvent être structurées ou non-structurées et peuvent évoluer dans le temps (3D+t). Il existe aujourd’hui un faible volume de travaux sur la compression progressive de séquences de maillages volumiques, incluant des propriétés. Aussi, nous proposons de concentrer ce travail de thèse sur la compression de maillages volumiques formés d’hexaèdres ou de tétraèdres qui correspondent aux principaux cas d’utilisation, et majoritairement traités dans la littérature. La thèse s’appuiera sur des travaux récents sur la compression de maillages volumiques, de maillages surfaciques avec attributs, ainsi que sur les compétences de l'équipe MediaCoding du laboratoire I3S en termes de compression.

    Mots clés: traitement du signal, ondelettes, maillage, compression

    Directeur de thèse Professeur, Marc ANTONINI, Laboratoire d’Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia-Antipolis (I3S) UMR 7271
    École doctorale ED084 EDSTIC/Ecole Doctorale des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication, http://edstic.unice.fr/ 
    Encadrant IFPEN PHD,Sébastien SCHNEIDER, Ingénieur de recherche en informatique scientifique. Sebastien.schneider@ifpen.fr 
    Localisation du doctorant IFP Energies nouvelles, Lyon, France
    Durée et date de début 3 ans, démarrage possible dès mars 2017 
    Employeur IFP Energies nouvelles, Lyon, France 
    Qualifications Master 2 en informatique et technologie de l’information
    Connaissances linguistiques Bonne maitrise du français ou de l’anglais souhaitable 
    Autres qualifications Bonne connaissance d’un langage de programmation objet (C++ or Java) 















    Pour plus d’informations ou bien pour postuler, consulter theses.ifpen.fr ou contacter le l’encadrant IFPEN.