Espaces

Actualités

  • Au début de l’été, Adrien Chaton (programme Energie et procédés, 2016) évoquait son parcours lors d’une interview accordée à son Ecole d’origine, l’Ecole nationale supérieure de Chimie de Rennes, qui l’a amené à travailler une année en Australie et au Congo, afin d’enrichir son expérience professionnelle avant d’intégrer IFP School.

Voir toutes les actualités

  • Courriel
  • Impression

Anne Jardin

135241 Jardin.AProfesseur
anne.jardin@ifpen.fr

Anne Jardin est géophysicienne et ingénieur diplômé de l’Institut de Sciences et Technologie de l’Université Paris 6 en 1979. Après plusieurs années d’expérience professionnelle en sismique pétrolière, elle obtient en 1993, le titre de docteur de l’Université Paris 6, spécialité mécanique, avec les félicitations du jury.


En 1979, elle travaille comme ingénieur dans le département Géophysique de la CFP (maintenant Total). Ses activités portent notamment sur la mise en place des premières applications des techniques de profil sismique vertical. Elle rejoint IFP Energies nouvelles en 1983, en tant qu’ingénieur de recherche. Elle participera à un grand nombre de projets, allant du développement de logiciels aux applications sur données réelles, réalisés au sein de la direction Géophysique d’IFP Energies nouvelles. Son domaine d’expertise concerne plus particulièrement les méthodes d’imagerie sismique en zones géologiques complexes et d’inversions sismiques (tomographie et stratigraphique). Dans ce cadre, elle a développé les méthodes et les logiciels pour effectuer une meilleure intégration des techniques géophysiques et géologiques et a participé à de nombreuses études collaboratives avec les géologues d’IFP Energies nouvelles et d’autres compagnies.


Depuis 1982, elle a dispensé des enseignements en traitement sismique à IFP School et à l’Université Paris 6. Depuis octobre 2006, elle consacre la majeure partie de ses activités à l’enseignement en interprétation sismique et en géophysique de réservoir à IFP School, notamment en développant les études de cas. Elle est nommée professeur associée au département de génie géologique de l’Université Laval (Québec) en 2003 et professeur IFP School en 2009.