Histoire de l'école

1920 Création d'un laboratoire du pétrole.
Le rôle primordial de la production d'énergie à partir de pétrole apparaît dès la Première Guerre mondiale. Le bassin de Pechelbronn constituant l'essentiel de la production pétrolière française, l'intérêt d'associer les activités de l'université de Strasbourg aux progrès d'une industrie locale devient alors évident. Un laboratoire du pétrole est créé en 1920, avec pour but de confier à des établissements groupés les études techniques relatives au pétrole, de façon que le chimiste, le géologue et l'ingénieur puissent accorder leurs travaux et leurs enseignements. Les premiers cours ont lieu dans les locaux de l'Institut de chimie, sous la conduite de MM. Muller et Gault, avec un effectif de six étudiants, de formations et de nationalités différentes, et l'appui financier de la société de Pechelbronn.
1922 Création de l'Institut du pétrole à Strasbourg, par arrêté ministériel. Cet institut comprend trois sections : chimie, géologie, exploitation. Ses ressources proviennent essentiellement d'une taxe prélevée sur chaque tonne d'huile brute extraite des "mines" de Pechelbronn. En outre, la Chambre de commerce de Strasbourg apporte son concours financier à la scolarité.
1924 Création de l'École nationale supérieure du pétrole et des combustibles liquides, par un accord entre l'université de Strasbourg, le ministère de l'Instruction publique et le ministère du Commerce, et placée sous l'autorité de ce dernier. Cette École a pour premier directeur Henri Gault. Elle est régie par deux décrets :
  • un décret signé par le ministère de l'Instruction publique, rattachant l'École à la faculté des sciences de Strasbourg du point de vue scientifique et scolaire : pour la première fois, une école d'ingénieurs est chargée, en plus de la mission formation, de promouvoir et d'encourager la recherche scientifique,
  • un autre décret confiant l'administration de l'École à un directeur, aidé par un conseil d'administration présidé par le directeur de l'Office national des combustibles liquides (récemment fondé dans le but de doter la France d'une politique générale du pétrole). Cette structure ouvre à l'École nouvellement née des perspectives d'action bien supérieures à celles d'un simple établissement universitaire.
1925 Inauguration solennelle du nouveau bâtiment de l'ENSPCL au sein de l'université de Strasbourg.
Pendant les quinze premières années de sa vie, l'École attire des étudiants et chercheurs de l'Europe entière, notamment MM. Hugel, Weiss, Louis, Salomon (travaux pour la commission électrotechnique internationale), Jung (géologie), Schneegans, Vlès, Vellinger, etc.
1930 La structure trop classique de l'École ne pouvant plus s'adapter aux travaux toujours plus nombreux et urgents que l'on attend d'elle, des pourparlers relatifs à la conception d'un institut national du pétrole sont engagés.
1931 Création de l'École des applications mécaniques des combustibles liquides (EAMCL) sous la direction de l'ingénieur général Paul Dumanois, dans les locaux de l'École supérieure d'aéronautique, boulevard Victor à Paris.
1936 L'EAMCL devient l'École nationale des moteurs à combustion et à explosion.
1939 Le 1er septembre 1939, il est donné 24 heures aux résidents de l'université de Strasbourg pour se replier quelque part en France, etc. L'université est déplacée à Clermont-Ferrand dans les bâtiments de l'Institut de chimie et de technologie industrielle.
paul_dumanois.jpg
1940 Les sections "géologie" et "forage" sont installées sous la direction de E. Vellinger à Toulouse où, à la suite de la découverte du gisement de gaz naturel de Saint-Marcet (par l'équipe de D. Schneegans, géologue), un service spécialisé dans la prospection du pétrole a été créé à l'université.
1941 Reprise des cours de l'École nationale des moteurs à combustion et à explosion, après une interruption de deux ans durant la guerre, dans les locaux d'une école communale, rue Saint-Jacques, puis en 1942 à l'École polytechnique, et en 1944 dans la salle de conférences de la société d'encouragement pour l'industrie nationale, rue de Rennes.
1944 Création de l'Institut français du pétrole.
ecole_1952.jpg
1945 Les services de chimie de l'ENSPCL, sous la direction de M. Weiss se réinstallent à Strasbourg.
1946 Rattachement des deux écoles à IFP Energies nouvelles. Les enseignements sont dispensés à Paris (moteurs, prospection), Toulouse (forage et production), Strasbourg (chimie) et Saint-Maur (exploitation des gisements pétroliers).
1947 Installation à Rueil-Malmaison.
1954 Création de l'École nationale supérieure du pétrole et des moteurs par la fusion de l'École nationale supérieure du pétrole et des combustibles liquides et de l'École nationale des moteurs à combustion et à explosion (décret du 13 octobre), sous la direction de Paul Dumanois. L'ENSPM relève de la direction des Carburants du ministère de l'Industrie.
1957 L'École s'installe dans un nouveau bâtiment, Dahlias, conçu spécialement pour elle. Elle y restera jusqu'en 1992.
   photos_anciennes_-_ifp_school.png
1963 Création du centre d'études Économie pétrolière.
1975 Afin de répondre aux besoins de l'industrie en formation permanente, l'École crée ENSPM Formation Industrie (devenue IFP Training).
1978 1er DEA Sciences pétrolières.
1989 Création du 1er programme anglophone, dans le domaine de l'économie pétrolière.
1992 L'École, accueillant désormais près de 300 étudiants, change à nouveau de locaux et s'installe dans le bâtiment Tamaris.

Bâtiment Duchesse de Ségovie
 
 
1996 Lancement de la formation par apprentissage.
2002 Création du 1er programme dans le cadre de l'essaimage.
2008 Création d’une 1ère Chaire d’enseignement et de recherche.  
2010

Lancement de la page Facebook et de la chaîne YouTube d’IFP School.


 
2011 2011 : Lancement de la page LinkedIn de l’École.
2012 Création du fonds annuel de l’École, l’Alumni Fund, en partenariat avec la Fondation Tuck. Ce fonds est dédié à la collecte de fonds privés auprès des diplômé(e)s d’IFP School pour le financement de Bourses d’Excellence et de projets d’innovation pédagogique.
2014

Lancement du compte Twitter d’IFP School.
Lancement du premier MOOC « Tomorrow’s mobility: sustainable technologies for the automotive sector », soutenu par TotalEnergies et le SEO. Les dernières éditions de 2018 et 2020 ont également été réalisées avec la collaboration d’IFP Training et Vedecom.

2015 Lancement du MOOC "Oil and Gas: from Exploration to Distribution" sur la chaîne du pétrole et du gaz naturel, en collaboration avec TotalEnergies et IFP Training.
2016 Lancement d’un Mastère Spécialisé en Petroleum Data Management.
2017 Création de la Sustainable Campus Initiative, qui vise à initier et à soutenir sur le campus d’IFP School, des initiatives permettant de diffuser des comportements et pratiques exemplaires en matière de développement durable.
2018

Création de la chaire en Économie de l’Électricité et de la Transition Digitale (EETD) grâce au soutien de l’Association pour la Formation dans l’Industrie.

2019 Création de la chaire "Electric, Connected and Autonomous Vehicles for Smart Mobility" (ECAV).
mars 2019 Lancement du MOOC "Energy Transition: Innovation Towards a Low-Carbon Future" avec le soutien de la Fondation TotalEnergies et en association avec la Fondation Tuck.
juillet 2019 Création de la chaire "Carbon Management and negative CO2 emissions technologies towards a low carbon future" (CarMa) grâce au soutien de TotalEnergies en association avec la Fondation Tuck.
septembre 2019 Lancement du programme de master "Petroleum Projects and Offshore Technology", en partenariat avec la National University of Singapore.
novembre 2019 Nouveau partenariat académique entre l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INP-HB), IFP Training et IFP School pour la création de l’École supérieure du pétrole et de l’énergie (ESPE) en Côte d’Ivoire.
2020 Co-accréditation pour les trois masters orientés recherche.
février 2020 Lancement du Mastère en Ingénierie Pétrolière et Gazière en partenariat avec l’Institut National du Pétrole et du Gaz (INPG) au Sénégal.
mars 2020

Création du Lab e·nov, le laboratoire des cultures digitales d’IFP Energies nouvelles.

Lab e·nov
 

octobre 2020 Lancement du compte Instagram d’IFP School.

Première rentrée pour les 45 étudiants inscrits dans les tout nouveaux programmes "Petroleum Upstream Techniques and Economics" et "Petroleum Downstream Techniques and Economics", à l’École supérieure du pétrole et des énergies (ESPE) de l’Institut Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), en collaboration avec IFP Training.
novembre 2020 Lancement des webinaires IFP School Voices dédiés à l’actualité des secteurs de l’énergie et de la mobilité durable.
mars 2021 Création d’une chaire dédiée à la thermodynamique des électrolytes (EleTher) grâce au soutien de l’Association de Formation pour l’Industrie (AFI).