Rueil-Malmaison

Modélisation mésoscopique de membranes échangeuses d’ions pour des applications de conversion de l’énergie

La thèse proposée s’inscrit dans le contexte général du développement des véhicules électriques à hydrogène et vise plus particulièrement à améliorer les outils de modélisation et de caractérisation des membranes polymériques utilisées dans les piles à membranes échangeuses de protons (PEMFC, Proton Exchange Membrane Fuel Cell).

Utilisation des processus Gaussiens pour fiabiliser la conception et la maintenance des éoliennes en mer

Utilisation des processus Gaussiens pour fiabiliser la conception et la maintenance des éoliennes en mer
Pour accompagner l’essor de la production électrique d’origine éolienne en France et dans le monde, IFP Energies nouvelles est impliqué en tant qu’acteur majeur de la recherche, notamment dans les technologies émergentes comme l’éolien flottant.

Améliorer le fonctionnement des bioraffineries 2G : Développement d’une approche par consortia

A travers différents programmes de recherche, IFP Energies nouvelles s’implique aujourd’hui fortement dans la mise au point de procédés de production de biocarburants et d’intermédiaires chimiques biosourcés, à la fois par voie chimique et par voie biologique. L’écrasante majorité des produits biosourcés issus de fermentation sont obtenus aujourd’hui par une approche de monoculture microbienne. Cependant, cette approche se heurte à des limites lorsqu'il s'agit de biotransformations complexes.

Développement d’un protocole de caractérisation du phénomène d’emballement thermique des batteries Li-ion

La batterie Li-ion est la technologie partagée par tous les constructeurs automobiles pour assurer le stockage d’énergie nécessaire aux déploiements des véhicules électrifiés. Cependant, ces batteries Li-ion peuvent être à l’origine d’incidents aux conséquences dramatiques qui peuvent avoir des origines diverses mais sont regroupés sous le terme d’emballement thermique. En effet, la compréhension et la maîtrise de l'emballement thermique constituent un enjeu majeur d'un point de vue sécuritaire et économique pour l'ensemble de la filière de construction.

Contrôles sédimentologiques, minéralogiques et diagénétiques du transport de particules dans l’aquifère des sables de l’Albien du bassin de Paris

L’aquifère de l’Albien constitue un réservoir profond situé sous la craie du bassin parisien composé de dépôts argilo-gréseux non-consolidés, et est considéré comme une ressource stratégique primordiale pour l’Ile de France en cas d’indisponibilité durable des ressources classiques. Les dépôts associés aux dépôts de l’Albien présentent une architecture sédimentaire complexe à l'échelle du système sédimentaire, et en termes de distribution des hétérogénéités argileuses à l’échelle du réservoir, perturbant l’écoulement des fluides au sein de l’aquifère.

Apport du couplage fluide structure haute-fidélité pour la modélisation des éoliennes nouvelle génération

Les stratégies de réduction des coûts des énergies renouvelables conduisent au développement d'éoliennes offshore de taille de plus en plus grandes (aujourd'hui près de 300m pour les plus hautes). Par rapport aux modèles plus petits, les pales de ces grands rotors se déforment de manière significative, notamment lors d’évènements extrêmes (vents forts, arrêts d'urgence). Les effets aéroélastiques deviennent donc de plus en plus critiques.

Effet de la combustion zéro-carbone sur le vieillissement du lubrifiant et son impact sur les émissions

Le contexte général du transport est en profonde mutation, en particulier la prise en compte plus stricte de l’impact de leurs émissions sur l’environnement et la qualité de l’air en usage réel. L’utilisation de carburants innovants, comme par exemple l’hydrogène (H2) et l’ammoniac (NH3), est aussi une piste pour limiter les émissions à la source en utilisant une énergie décarbonée. Cependant, les caractéristiques de combustion de ces carburants présentent des propriétés de combustion inhabituelles par rapport aux hydrocarbures conventionnels.

Etude des propriétés interfaciales dynamiques à l’aide d’un tensiomètre microfluidique : approche expérimentale et multi-échelle

Les émulsions sont des systèmes présents dans de nombreux procédés et produits industriels. Leur stabilité dépend de la différence de densité entre les deux liquides et de leur rhéologie (crémage ou sédimentation), des interactions entre les gouttes (coalescence) et de leur polydispersité (mûrissement d’Oswald). Les interactions entre les gouttes sont notamment régies par la valeur de la tension interfaciale (IFT) et par les cinétiques de diffusion et d’adsorption des tensioactifs aux interfaces.

Méthodes Hybrid High-Order pour le traitement de la propagation de fissures par champ de phase

On s’intéresse dans cette thèse à la modélisation de la propagation de fissures. Les formulations historiques ont deux types d’inconvénients. Dans le cas des modèles d’endommagement locaux, les limitations viennent du fait que les résultats dépendent du maillage de calcul. Lorsqu’on modélise chaque fissure indépendamment, en revanche, le facteur limitant est le coût de calcul. La méthode de modélisation de fissures par champ de phase a l’avantage d’être une méthode continue qui s’intègre naturellement à la Mécanique des Milieux Continus et aux outils numériques associés.