Génie mécanique

Utilisation des processus Gaussiens pour fiabiliser la conception et la maintenance des éoliennes en mer

Utilisation des processus Gaussiens pour fiabiliser la conception et la maintenance des éoliennes en mer
Pour accompagner l’essor de la production électrique d’origine éolienne en France et dans le monde, IFP Energies nouvelles est impliqué en tant qu’acteur majeur de la recherche, notamment dans les technologies émergentes comme l’éolien flottant.

Développement d’un protocole de caractérisation du phénomène d’emballement thermique des batteries Li-ion

La batterie Li-ion est la technologie partagée par tous les constructeurs automobiles pour assurer le stockage d’énergie nécessaire aux déploiements des véhicules électrifiés. Cependant, ces batteries Li-ion peuvent être à l’origine d’incidents aux conséquences dramatiques qui peuvent avoir des origines diverses mais sont regroupés sous le terme d’emballement thermique. En effet, la compréhension et la maîtrise de l'emballement thermique constituent un enjeu majeur d'un point de vue sécuritaire et économique pour l'ensemble de la filière de construction.

Apport du couplage fluide structure haute-fidélité pour la modélisation des éoliennes nouvelle génération

Les stratégies de réduction des coûts des énergies renouvelables conduisent au développement d'éoliennes offshore de taille de plus en plus grandes (aujourd'hui près de 300m pour les plus hautes). Par rapport aux modèles plus petits, les pales de ces grands rotors se déforment de manière significative, notamment lors d’évènements extrêmes (vents forts, arrêts d'urgence). Les effets aéroélastiques deviennent donc de plus en plus critiques.

Simulations LES augmentées d'un moteur à combustion interne alimenté en hydrogène

L'électrification des véhicules et le rendement des moteurs à allumage commandé (MAC) sont les principaux leviers pour réduire les émissions de GES. La seconde priorité de la stratégie nationale pour le déploiment de l’hydrogène décarboné est le développement de l'hydrogène comme source d'énergie renouvelable, via une pile à combustible ou via sa combustion dans un MAC. Cependant, des défis technologiques doivent être relevés avant de répondre aux attentes en matière d'émissions, en raison de la complexité des applications hybrides.

Développement d'une méthode robuste de raffinement de maillage adaptatif pour la Simulation aux Grandes Echelles : application aux déflagrations d'hydrogène

Une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre est nécessaire pour maintenir le réchauffement de la planète à un niveau acceptable au cours des prochaines décennies. En particulier, la décarbonisation des secteurs de l'énergie et des transports est nécessaire. L'utilisation de l'hydrogène est une alternative plausible aux combustibles fossiles, car sa consommation, par les processus de combustion traditionnels ou dans les piles à combustible, n’émet pas de CO2. Il peut par exemple apporter de la flexibilité aux systèmes basés sur des énergies intermittentes.